Présentation de l’axe

La Nouvelle-Calédonie possède la deuxième plus grande barrière récifale du monde. Ces récifs fragiles représentent un terrain de recherche unique à la fois sur le plan fondamental et en vue de leur préservation et de leur gestion à long terme. L’axe « écologie et dynamique des systèmes » étudie les écosystèmes marins pour caractériser et comprendre les fonctions trophiques  et l’influence des pressions anthropiques. Les travaux concernent aussi la dynamique non-linéaire appliquée aux phénomènes biologiques (dynamique des populations) et aux phénomènes naturels (tels que climatiques).

 

Deux thèmes sont abordés en écologie : la structure et la dynamique de la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes. L’étude de la distribution spatiale et temporelle du paysage récifo-lagonaire (habitats, biocénoses, espèces emblématiques) permet d’aborder l’organisation et la résilience des écosystèmes en relation avec les facteurs de l’environnement et les pressions anthropiques (changement globaux, démographie, activités minières, etc.). L’étude du fonctionnement trophique en milieu corallien a pour objectifs d’identifier les schémas généraux de circulation de la matière organique dans les récifs coralliens, avec une attention particulière sur l’intégration des contaminants métalliques et organiques dans ces voies de transfert.

En informatique, grâce à Alan Turing, on sait qu’il est impossible en général d’avoir un algorithme qui, étant donné une description d’un système dynamique et de ses deux états, répond à la question s’il existe une trajectoire allant du 1er état au 2ème. Cela devient possible lorsqu’on renonce à aborder ce problème dans toute sa généralité. Le but est alors de découvrir des classes de descriptions pouvant être adéquates en tant que modèles de certaines dynamiques écologiques et où le développement d’algorithmes pour leur analyse serait possible.

Exemples de projets de recherche

  • Bilan de santé et suivi des récifs inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Polluants émergents, polluants organiques et métaux lourds : sources et devenir dans les écosystèmes récifo-lagonaires (PEMPOM)
  • Contamination des récifs coralliens par les polluants (COREPO)
  • Étude de l’écologie spatiale et des signaux environnementaux utilisés par les serpents marins grâce à la télémétrie acoustique (Telesnake)

Exemples de thèses