Cassandre Certain

Doctorante
Écophysiologie végétale - Optimisation des productions agricoles et aquacoles
Travaux en cours

Étude de la variabilité fonctionnelle de plantes halophytes de Nouvelle-Calédonie selon différents environnements dans une perspective d’optimisation des productions agricoles et aquacoles de Nouvelle-Calédonie.

L’agriculture biosaline peut répondre à la diminution de la disponibilité en eau douce et à l’expansion mondiale des sols salinisés exacerbées par les conséquences du changement climatique, par la production de plantes tolérantes au sel destinées à l’alimentation sur des sols marginaux en utilisant de l’eau d’irrigation saumâtre. Les espèces qui grandissent dans des milieux salins (halophytes) possèdent, une valeur nutritionnelle souvent très supérieure aux plantes cultivées de manière traditionnelle, en raison des multiples stress auxquels elles sont soumises naturellement. En Nouvelle-Calédonie, une sélection de 5 espèces d’halophytes offre ainsi des perspectives intéressantes pour la production d’aliments fonctionnels (bénéfiques pour la santé) en conditions salines. Toutefois, l’effet avéré de l’environnement sur la croissance et sur les modifications quantitatives et/ou qualitatives des métabolites secondaires à forte valeur nutritionnelle reste à démontrer chez ces espèces. L’objectif de ce travail de thèse est d’apporter des éléments de réponses à cette question à la fois en environnement naturel et en conditions contrôlées.

Directeurs de thèse