Adréas RAVACHE

Doctorant
Tracking - Isotopes - Analyses - Modélisation - Procellariidés - Oiseaux marins

Biographie

Parcours universitaire
2017 : 1ère année de thèse.
2017 : master Environnement insulaire océanien, Université de Polynésie Française
2013 : licence Biologie des organismes et des populations, Université de La Réunion

Travaux en cours

Stratégies d’alimentation et d’exploitation de l’espace océanique par la communauté de procellariiformes en Nouvelle-Calédonie : app lication à la détermination d’aires marines à protéger

Les procellariidés constituent un groupe d’oiseaux marins évoluant à l’interface entre les milieux océaniques et terrestres et sont soumis à de nombreuses menaces d’origine anthropique. Ce sont des prédateurs apicaux capables de déplacements océaniques de grande amplitude, longévifs et facilement accessibles. Ces caractéristiques en font des sentinelles des changements environnementaux et des bioindicateurs des zones de forte biodiversité. Trois espèces de procellariidés nichant en Nouvelle-Calédonie sont étudiées dans cette thèse.
Le pétrel de Tahiti, le puffin fouquet et le pétrel de Gould ont été équipés de dispositifs GPS et GLS. Des méthodes de classification couplées à des données d’accéléromètres permettent de déterminer leur comportement durant les trajets alimentaires. La modélisation identifie les variables environnementales déterminant les zones d’alimentation principales et ainsi les aires de forte biodiversité. Enfin des analyses d’isotopes stables et de metabarcoding permettront d’apporter des informations utiles à la conservation sur le régime alimentaire de ces espèces.

Financement
Contrat doctoral

Directeurs de thèse

  • Éric VIDAL, MBE – IRD
  • Yves LETOURNEUR, UNC – Institut de sciences exactes et appliquées (ISEA)