Kévin Schneider

Doctorant
Chimie analytique - Électrochimie - Qualité de l’eau - Analyseur - Électronique
Travaux en cours

Développement d’un analyseur électrochimique pour la mesure in situ des concentrations en métaux dans l’eau

L’eau est une ressource précieuse qu’il est nécessaire de préserver. En Nouvelle – Calédonie, le contexte géologique particulier des massifs de péridotites fait que les concentrations en métaux des eaux naturelles sont spécifiques avec des concentrations élevées en nickel, chrome, fer, manganèse et magnésium. Une récente étude   a révélé des concentrations supérieures aux valeurs internationales en nickel, chrome et parfois manganèse et cobalt dans les urines de la population néo-calédonienne. L’eau est une source probable d’imprégnation.

Afin de pouvoir réaliser des mesures à grande échelle mon projet de thèse a pour objectif de développer un analyseur électrochimique minia- turisé pour la mesure in situ des concentrations en métaux d’intérêt pour la Nouvelle – Calédonie. Dans l’idéal cet analyseur se voudra être auto- nome et embarqué afin de pouvoir réaliser des mesures en continu, ou bien portable a minima. La finalité étant de pouvoir généraliser le contrôle de la qualité de l’eau dans un but sanitaire.

Directeurs de thèse

Peggy GUNKEL-GRILLON – UNC – Institut de sciences exactes et appliquées (ISEA) et René SABOT, Université de La Rochelle