Caractéristiques biologiques et écologie spatiale des populations de raies manta de Nouvelle-Calédonie


  
Du 01 janvier 2018 au 31 décembre 2020
Auteur
UNC (ISEA)
Financeur(s)
Budget
Membre(s) participant(s)

Les raies Manta peuplent les eaux de Nouvelle-Calédonie. Cette étude va tenter de décrire cette population : ses caractéristiques, son abondance, son écologie spatiale, sa structure et sa dynamique. La science participative pour la collection de photo-identifications sera associée à des méthodes plus conventionnelles telles que le marquage satellite et la génétique.

À ce jour, une base de données de plus de 280 individus nous donne un aperçu des caractéristiques de la population et une estimation de l’abondance minimum. Huit balises satellites ont été déployées pour identifier les déplacements à une échelle spatiotemporelle plus fine.

La génétique va compléter cette étude en révélant la structure et la dynamique de cette population, et la connectivité entre les différents groupes à l’échelle locale et régionale. Des informations précises sur l’écologie de cette espèce sont cruciales pour connaitre son état de santé et mettre en place des mesures de gestion et de conservation efficaces.

  • Doctorant : Hugo Lassauce (UNC, ISEA)
  • Directeur de thèse : Laurent Wantiez (UNC, ISEA)
  • Financement : prix de la province Sud d’encouragement à la recherche
Marquage d’une raie Manta avec une balise satellite