Cynthia Sinyeue

Doctorante
Phytochimie Sylviculture - Co-produits - Cosmétique

Biographie
  • 2016-2017 : Master 2 « Chimie, Biomolécules, Catalyse, Environnement » option chimie organique pour le vivant, mention B, Faculté des Sciences appliquées de Poitiers.
  • 2015-2016 : Master 1 «Chimie, Contrôle et Protection de l’Environnement » option Substances Naturelles, mention B, Faculté des Sciences et Techniques de Limoges.
  • 2014-2015: Licence 3 « Chimie Environnement » mention AB, Limoges.
  • 2012-2014 : DUT « Chimie » (2 ans) , IUT de Mont Saint Aignan, Rouen.
  • 2011 : Baccalauréat S spécialité physique-chimie, mention B, Lycée des îles, Lifou.
Travaux en cours

Étude phytochimique en vue d’une valorisation cosmétique et pharmacologique de co-produits (connexes) d’espèces de conifères issus de l’exploitation forestière en Nouvelle-Calédonie.

Dans un contexte de diversification économique, plusieurs projets ont vu le jour pour soutenir la filière sylvicole calédonienne. La transformation du bois génère d’énormes quantités de co-produits (connexes) telles que les sciures, écorces, feuilles, résines et noeuds. À ce jour, ces résidus sont peu exploités et laissés à l’abandon. Cela en fait une matière première économiquement attrayante puisqu’ils constituent un gisement de bio-molécules considérable. Des travaux ont montré que les molécules issues des résidus pouvaient être utilisées dans la cosmétique, l’agroalimentaire et la pharmacie. Par exemple, l’hydroxymatairésinol extrait des noeuds de l’épicéa est un additif alimentaire et lutte contre le cancer de la prostate et du sein. C’est dans cette dynamique que s’inscrivent les travaux de cette thèse en co-tutelle avec l’Université de Limoges. Le patrimoine forestier calédonien est original et les espèces ayant une importance priorisée pour ce travail appartiennent au sous-embranchement des Gymnospermes.

Encadrements

  • Directeur : Dr HDR Nicolas Lebouvier, UNC – ISEA
  • Co-directeur : Pr Vincent Sol, LCSN, Université de Limoges