Évaluation de microalgues : identification de molécules anti-radicalaires


  
Du 01 janvier 2016 au 31 décembre 2019
Auteur
Adecal Technopole - Ifremer - UNC (ISEA)
Financeur(s)
Budget
Membre(s) participant(s)

Évaluation de micro algues sélectionnées en Nouvelle-Calédonie comme source potentielle d’antioxydants naturels : identification des molécules ante-radicalaires et stimulation de leur biosynthèse par orientation métabolique.

Le programme AMICAL (Aquaculture de MIcroalgues en Nouvelle-CALédonie), porté par l’Adecal Technopole en partenariat étroit avec l’Ifremer, a pour objectif de développer, à moyen terme, une filière innovante de production de microalgues en Nouvelle-Calédonie. Les premières étapes du programme ont permis de constituer une souchotèque d’une trentaine d’espèces de microalgues calédoniennes avec une forte productivité. En complément de ces travaux, les espèces sélectionnées seront caractérisées chimiquement et en écophysiologie en vue de leur valorisation. L’objectif spécifique de ce travail de thèse est d’étudier les propriétés anti-oxydantes de 13 espèces de microalgues sélectionnées dans le cadre du programme, pour leur valorisation en nutrition et santé animale et humaine et/ou en cosmétique. La majorité des anti oxydants naturels disponibles sur le marché sont issus des végétaux terrestres. Le monde des microalgues est très divers, et à l’exception des algues vertes, est resté aquatique. Cela représente donc un réservoir potentiel de molécules d’intérêt et en particulier d’anti oxydants singuliers.

Les recherches envisagées sont structurées en 4 actions complémentaires :

  1. criblage des espèces pour leur capacité anti-radicalaires ;
  2. détermination et caractérisation structurale des molécules anti-oxydantes ;
  3. études écophysiologiques de l’influence de quelques paramètres de culture sur la capacité anti-radicalaire ;
  4. application en culture pilote.
  • Partenaires du projet : Adecal Technopole – Ifremer  – UNC (ISEA)
  • Référent pour ISEA : Nicolas Lebouvier