Gilles Durrieu

Professeur des universités en mathématiques appliquées (section CNU 26)
Statistique non paramétrique - Statistique robuste - Valeurs extrêmes - Apprentissage statistique et Big Data - Statistique appliquée en génétique - Génomique et sciences environnementales

Biographie
  • 1994 : DEA de Mathématiques Appliquées (Université de Bordeaux)
  • 1994 -1997 : doctorat en Mathématiques (Université de Bordeaux)
  • Septembre 1997 – Août 1999 : stage postdoctoral en Mathématiques, Paris, INSERM U358, contrat européen
  • Septembre 1999 – Août 2010 : Maître de Conférences, Université de Bordeaux
  • 2009 : HDR en Mathématiques (Université de Bordeaux)
  • Depuis septembre 2010 : Professeur des Universités (Université de Bretagne Sud)
  • Février 2017 – Janvier 2019 : Professeur des Universités en délégation à l’Université de la Nouvelle-Calédonie à Nouméa

Titulaire de la Prime d’Excellence Scientifique (PES) et Prime d’Encadrement Doctoral (PEDR) depuis 2006.

Financements (depuis 2014)

  • ANR blanche internationale « IMMORTEEL » (2010-2014) (participation). Montant : 379132 €.
  • Contrat de recherche industrielle STEF-TFE (2014) (porteur du contrat avec Emmanuel Frenod). Montant : 115000 €.
  • Contrat de recherche industrielle STEF-TFE (2014) (porteur du contrat et travail effectué en collaboration avec Ion Grama). Modélisation des indices de prix de données SEA-FOOD. Montant : 9000 €.
  • Contrat de recherche SOLENN-ERDF (2014-2017) (porteur du contrat pour le LMBA et responsable Data Mining et statistique). Montant : 163000 €.
  • Contrat de recherche NUTGEN entreprise NEOVIA In vivo (2016-2019). Recrutement d’un post-doc sur 3 ans (participation avec Emmanuel Frenod). Montant : 138000 €
  • Projet RECOSYNTH (2015-2018) : montant 29.8 millions F CFP (249995 €)

Encadrements doctorat 

Mohamedou Sow – thèse soutenue le 20 mai 2011 : Développement de modèles non paramétriques et robustes : application à l’analyse du comportement de bivalves et à l’analyse de liaison génétique – Codirection avec Laurent Briollais (University of Toronto, Canada) – actuellement chercheur UMR CNRS 5805.

Raphaël Coudret – thèse soutenue le 16 septembre 2013 : Stochastic modelling using large data sets : applications in ecology and genetics – Codirection avec Jérôme Saracco (Université de Bordeaux) – actuellement ingénieur de recherche en Belgique (entreprise OpenAnalytics).

Quang Khoai Pham – thèse soutenue le 9 janvier 2015 : Estimation de quantiles extrêmes et probabilités d’évènements rares d’un processus stochastique : application en environnement – Codirection avec Ion Grama (Université de Bretagne Sud) – actuellement professeur associé à l’université de Hanoi au Vietnam.

Rabih Damaj – thèse soutenue le 29 mai 2015 : Inférence Statistique sur le processus de Mino – Codirection avec Evans Gouno (Université de Bretagne Sud) – actuellement professeur assistant Université Libanaise.

Jonathan Villain – thèse soutenue le 24 juin 2016 : Modélisation de la toxicité des molécules à l’aide de méthodes à noyau- Codirection avec Ronan Bureau (Université de Caen Basse-Normandie) – actuellement en stage-postdoctoral à l’école des Mines de Douai.

Sami Capderou – thèse soutenue le 20 septembre 2018 : Estimation statistique non paramétrique appliquée à la surveillance des eaux côtières – Codirection avec Bernard Bercu (Université de Bordeaux) – actuellement en stage-postdoctoral Université de Genève.

Kévin Jaunâtre – soutenance prévue le 18 janvier 2019 : Analyse et modélisation statistique de données de consommation électrique – Codirection avec Ion Grama (Université de Bretagne Sud).

Hélène Flourent – depuis février 2017 : Modèles mathématiques et statistique pour le Big Data Agroalimentaire – Codirection avec Emmanuel Frenod (Université de Bretagne Sud)

Encadrements stages M1 et M2 

Tous les ans, Gilles Durrieu participe aussi activement à l’encadrement et aux jurys de stages d’étudiants en master 1 et master 2 de mathématiques appliquées. Pendant sa délégation à l’Université de la Nouvelle-Calédonie, il a supervisé avec le professeur Hamid Amir Paul Tumahai en 2017 (inscrit en master en ingénierie mathématique à l’Université de Bretagne Sud) et avec Hamid Amir à partir du 1 mars 2018 le stage de Kévin Berthelot en 2018 (inscrit en master 2 de Statistique à l’Université de Rennes 1).

Dernières publications